Gastronomie et vins en argentine.

Argentina Excepción

Article invité

Bonjour,

Je me présente Lucie, chargée de rédaction au sein de l’agence de voyage Argentina Excepción basée à Buenos Aires. Créée en 2006, notre agence s’est développée dans différents pays d’Amérique Latine. Elle est rapidement devenue une agence de référence dans la création de voyages sur-mesure. La diversité des circuits que nous proposons est unique et témoigne de la richesse du continent.

Quelques mots sur l’agence :
En lien direct avec nos clients, nous imaginons et programmons des voyages sur mesure en Argentine, Chili, Pérou et Bolivie ainsi qu’au Paraguay et en Colombie très prochainement. Notre agence offre des séjours de qualité et a pour objectif de sortir des sentiers battus (de nombreux voyages sont réalisés en interne dans le but de dénicher de nouveaux lieux hors du commun).

Gastronomie et Vins en Argentine.

Bientôt le départ pour l’Argentine ? Les plus gourmands d’entre vous vont être ravis ! Parce que oui, les Argentins adorent manger et boire du bon vin. Influencée par l’immigration européenne et principalement italienne, la gastronomie argentine est riche en saveurs. Alors laissez vos papilles succomber aux délices culinaires argentins et découvrez les nombreux vins locaux. 

Ce n’est un secret pour personne : la star de la cuisine argentine est la viande.

L’asado, le barbecue traditionnel, est une institution dans le pays. Rappelons que les Argentins font partie des plus gros consommateurs de viande au monde avec 91 kg de viande en moyenne par an et par habitant. Le matériel est un élément primordial d’un bon asado. Il est tout à fait commun de trouver des barbecues faits de pierres sur les terrasses et balcons du centre-ville. De nombreuses pièces de choix prennent place sur la grille : « la tira de asado » : la côte de bœuf, « le vacio » : un morceau de bœuf tendre, « le chorizo » : la saucisse ou bien encore « la morcilla » : le boudin noir. Les morceaux sont souvent agrémentés de chimichurri, une sauce à base d’huile d’olive, d’ail, de piment, de tomate et d’herbes. L’asado est un véritable rituel dominical entre amis ou en famille, et ce en toutes saisons !

De plus, vous ne pouvez pas visiter l’Argentine sans dîner dans une parrilla, le « SteakHouse » argentin. Les « bifes de chorizo » et de « lomo », proches de l’entrecôte et du pavé, sont deux morceaux de choix qui raviront les palais les plus exigeants.

La cuisine criolla, cuisine argentine traditionnelle, est majoritairement à base de viande et de légumes. Si l’hiver est relativement court en Argentine, il n’en demeure pas moins rude pour un peuple peu habitué au froid. De nombreux plats chauds réchauffent alors ces longues journées d’hiver. Parmi eux, le « locro », un ragoût composé de maïs, de haricots blancs, de courge, associé à des morceaux de porcs épicés, se déguste dans toutes les provinces argentines. Vous pourrez aussi goûter le « puchero », un pot-au-feu local. Le « Guiso de lentejas » est également un plat d’hiver incontournable cuisiné avec des lentilles, du lard, des oignons, des poivrons, de l’ail, des tomates et du piment.

Empañada

On ne peut évidemment pas parler de gastronomie argentine sans mentionner la fameuse empañada. Ce petit chausson feuilleté garni de viande, de poulet, de fromage ou bien encore de légumes est un vrai régal.  À l’heure des fêtes traditionnelles ou des repas entre amis, les empañadas s’invitent volontiers à la table.

Immigration oblige, certaines spécialités italiennes sont devenues des plats incontournables en Argentine à l’image de la milanesa, servie dans tous les restaurants argentins. Les enseignes de pizza sont aussi très nombreuses. Pâte plus épaisse et fromage plus abondant, les pizzas argentines sont très riches. Les pâtes fraiches sont également très populaires.

Le Vin en Argentine

Quoi de mieux pour accompagner une bonne viande qu’un bon vin ? Les Argentins l’ont bien compris ! La vigne est arrivée en Argentine à bord des bateaux des colons espagnols. Plus tard, ce sont les Français qui ont importé leurs cépages. Aujourd’hui le pays est le 5ème producteur de vin mondial et sa route des vins est un itinéraire touristique réputé. Le vignoble argentin s’étend sur 2 000 km du Nord-Ouest à la Patagonie. Les cépages sont nombreux et produisent des vins d’une grande qualité. Le Malbec est l’emblème de la vigne argentine. Ce vin tannique à la couleur intense a posé valises dans la région de Mendoza, plus grande région viticole du pays. Le cabernet sauvignon est aussi considéré comme l’un des meilleurs cépages rouges. Le pinot noir s’adapte aux climats frais de Salta, de Mendoza ou même de la Patagonie.

Les nombreuses bodegas de ces régions offrent de belles visites et dégustations. On vous conseille chaleureusement la bodega Infinita à Mendoza, une entreprise familiale dont 60 % du vignoble est biologique ou encore le Clos de los Sietes, un ensemble de 5 bodegas dont 3 se visitent. Ce dernier produit des assemblages de malbec, merlot, syrah et cabernet. La bodega Benegas, emfin, est une maison historique qui a su garder le charme d’une production artisanale.

Parmi les meilleurs vins argentins figurent le Cheval des Andes cru 2016, un vin d’exception qui réunit le meilleur de deux grandes signatures, Terrazas de los Andes en Argentine et Château Cheval Blanc à Saint Emilion, l’Aleanna Gran Enmigo S.Vineyard El Cepillo cru 2012 ou bien encore le Catena Zapata Nicolas cru 2010.  Vous l’aurez deviné, les Argentins sont friands de bons rouges !

Les desserts

Vous avez dit desserts ? Friandises, biscuits ou tartes, il y en a pour tous les goûts ! Les Argentins raffolent du dulce de leche, une confiture de lait traditionnelle. Cette gourmandise caramélisée se déguste sous toutes les formes: à la petite cuillère, sur des biscuits, dans les gâteaux, en flan, en glace, dans les croissants… Les combinaisons sont infinies !

Autre symbole national : l’alfajor. Il s’agit de deux biscuits collés l’un à l’autre par du dulce de leche, de la confiture ou du chocolat. Incontournable de la pause café, il se vend partout : dans les boulangeries, les supermarchés, les kiosco. Vous trouverez dans les restaurants argentins le fameux « dulce y queso » : une couche de fromage et une couche de dulce de batata, une sorte de pâte de fruit à base de patate douce dont raffolent les enfants et les plus grands. Autre délice : la chocotorta. Récemment populaire en Argentine et très apprécié pour les anniversaires, ce gâteau rectangulaire est aussi riche en goût qu’en calories. Il est composé de biscuits au chocolat, appelés chocolinas, trempés dans du lait de vache et séparés entre eux par des couches de mascarpone et de dulce de leche.