Visite de San Cristobal de las Casas 11 sept

San Cristobal

Pour commencer nous allons vous  raconter notre fin de soirée d’hier. A San Cristobal les trottoirs sont super hauts et il y a en plus des rigoles pour que l’eau s’écoule plus vite. Voilà la raison pour laquelle Monique s’est malheureusement tordue la cheville hier soir. Elle a perdu l’équilibre et a certainement une bonne entorse. Une belle frayeur pour nous tous. Donc nous sommes allés dans une pharmacie tout proche et elle a eu des médicaments pour atténuer la douleur et éviter que ça enfle trop. On avait une pommade anti inflammatoire et une bande (hey on est équipé depuis le temps qu’on voyage !!!).

Après une nuit avec le pied en hauteur et un sac de glaçons, nous attendions tous le verdict de ce matin… Elle peut marcher en allant doucement mais bon les pyramides, c’est fini pour un moment !

Pour ne rien rater !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER.

 

Commentaires

Rejoignez la discussion et donnez-nous votre avis.

Claude
12 septembre 2014 à 3 h 56 min

Alors Monique! on fait l’acrobate?????
Nous espérons que ce n’est pas trop grave et que ta cheville va vite reprendre sa forme initiale.
Il le faut car il y a encore beaucoup de marches à effectuer vu le nombre de jours qu’il vous reste à passer.Merci Christine pour le détail et la précision des commentaires.Nous faisons une belle salade de tout ces noms de tribus mais nous attendons votre retour pour que tu nous fasse un tableau…..
En attendons , nous vous souhaitons un peu plus de soleil et continuez de profiter car ce sont des moments inoubliables que vous vivez.
Bisous à vous quatre
Maryse et Claude

Réponse d’administrateur par : Les JacDam
11 septembre 2014 à 14 h 06 min
– En réponse à: Georges W Bush

Merci mon très cher R. Effectivement une date pareille ne peut s’oublier !! Et vu le décalage horaire on peut te souhaiter un Feliz cumpleaños. Besos de todos y que lo pases bien !!!!!
Christine

Georges W Bush
11 septembre 2014 à 11 h 05 min

Bon Anniversaire de Mariage à Christine et Régis….
Une date pareille, j’peux pas oublier…!

Publier une réponse