Top 5 des rhumeries de Martinique

Article invité

Qui suis-je pour écrire sur la Martinique ?

Je suis Marving, jeune Martiniquais et co-fondateur du blog Tourcrib.

Je vis entre la Martinique, le Canada et la France.

Rédiger des articles de qualité sur l’île aux fleurs est ma façon de mettre en avant l’île et d’apporter ma pierre à l’édifice pour la rendre visible au monde entier !

Je reste à votre disposition si vous avez la moindre question 

Album articles invités

Rhumeries de Martinique

Qu’on soit Politicien, agriculteur, médecin, étudiant, chômeur, etc. Chacun de nous a sa propre histoire avec le rhum Martiniquais. La visite des rhumeries est une activité indispensable à essayer en Martinique. Nous parlons de rhum entre amis, famille ou en dîner d’affaires, mais peu de gens connaissent l’histoire de la création de ce breuvage et son ampleur en Martinique.

D’après les historiens, l’ingrédient essentiel du rhum, à savoir la canne à sucre, fût découvert, 8000 ans avant l’ère chrétienne. Au 9ᵉ siècle, le rhum agricole fût créé par les Arabes et pris plus de renommée à l’ère des croisades. Au 17ᵉ siècle, le rhum arriva aux îles martiniquaises grâce à M. Fagues et M. Trezel. Les fondateurs ont mobilisé plusieurs capitaux en France pour créer l’industrie. Ils ont bénéficié de l’expertise de centaines de juifs hollandais chassés du Brésil et qui se sont installés ensuite en Martinique.

L’avènement de la machine à vapeur au début du 19ᵉ siècle, permettra aux Martiniquais d’améliorer leur production en utilisant les énormes quantités de mélasse pour créer le rhum industriel. Il existe plusieurs types de rhum produits en Martinique à savoir, le vieux, ambré et blanc. Aujourd’hui, le rhum fait partie intégrante de l’histoire et la culture Martiniquaise. Il représente un réel patrimoine vivant.
Maintenant que vous connaissez l’histoire du rhum Martiniquais, laissez nous vous proposer les 5 rhumeries incontournables à visiter en Martinique.

Rhumerie Dillon

L’habitation doit son nom à l’héro de la guerre d’indépendance américaine, le général Arthur Dillon. Le général lors d’une escale en Martinique, a épousé la propriétaire de l’établissement à savoir Mme. Laure Girardin de Montgérald. En 1954, la famille Laguarigue a achetée l’habitation et l’a transformée en distillerie. En 1967, l’entreprise Bardinet a rachetée l’exploitation pour commercialiser le Rhum. Aujourd’hui, le Rhum de Dillon est une marque authentique et connue, elle fait partie intégrante du A.O.C (Appellation d’origine contrôlée).

Rhumerie Saint-James

L’histoire de la rhumerie est aussi passionnante que chaotique. L’habitation fût créée en 1765. Elle comprenait une usine, de vastes champs de cannes et un musée de Rhum. En 1902, après l’éruption du mont Pelée, l’habitation fût rasée, seule la rhumerie échappa à ce malheur. Aujourd’hui, la distillerie est toujours en marche, vous pourriez assister à la période de récolte si vous voyagez à Saint-Marie entre février et juin.

Rhumerie

Rhumerie Depaz

En visitant la rhumerie Depaz vous aurez la chance de visiter l’une des plus anciennes habitations de la Martinique. La rhumerie a réussi à garder en bon état son réseau d’alimentation hydraulique. La demeure est constituée d’une maison principale, un grand parc, de vastes champs de cannes, la distillerie et un petit musée regroupant d’anciens outils de distillation.

Rhumerie La Favorite

Aujourd’hui, la rhumerie La Favorite compte parmi les rares distilleries qui fonctionnent encore complètement avec la vapeur. Créée en 1842, puis rachetée par la Famille Dormoy en 1905. La rhumerie vous permet d’assister au processus de transformation de la canne à sucre en Rhum. Elle détient aussi l’accréditation A.O.C.

Rhumerie J.M

Tout comme La Favorite, la rhumerie J.M compte parmi les rares distilleries fumantes. La rhumerie J.M fait partie de l’habitation Bellevue. L’habitation fût créée à la fin du XVIIᵉ siècle, elle passa de main en main jusqu’à ce qu’elle arrive aux mains de M. Jean-Marie Martin en 1845. Jean-Marie décida alors de prendre ces initiales et de les transformer en sa marque de Rhum. En 1913, M. Gustave Crassous acheta l’habitation et décida de garder les initiales. Aujourd’hui, les Rhums J.M sont parmi les plus réputés de toute la Martinique.

Il existe plus de 11 rhumeries en Martinique ! Bien sûr il existe d’autres distilleries en Martinique, n’hésitez pas à nous en proposer quelques-unes et nous raconter vos histoires et vos aventures avec le Rhum Martiniquais.

Rhumerie

Commentaires

Rejoignez la discussion et donnez-nous votre avis.

Monique et Bruno
29 novembre 2020 à 13 h 53 min
– En réponse à: comino

Merci! un commentaire ça fait toujours plaisir pour celui qui rédige un article.

comino
29 novembre 2020 à 11 h 59 min

Wahou merci

Publier une réponse