Road trip dans l' Ouest Américain

Road trip dans l’ Ouest Américain .

Road trip dans l’ Ouest Américain en 13 jours, c’est possible !

 

Je suis Adèle, j’habite dans la Drôme et je travaille comme freelance en tant que rédactrice voyage.

Avant cela, j’ai obtenu un master en sciences de la santé publique et travaillé dans la recherche pendant quelques années. J’ai toujours eu cette envie de vivre de ma passion qu’est le voyage et de me sentir plus libre géographiquement et professionnellement.  

 

Me contacter

Un road trip dans l’Ouest Américain en 13 jours, c’est possible !

 

  • Parce qu’on n’a pas toujours l’occasion de s’absenter des semaines entières ou des mois pour un road trip comme dans les films.
  • Parce que nos obligations familiales, financières, ou professionnelles de nous permettent pas toujours de faire le road trip en prenant tout notre temps et ne        nous permettent pas de tout voir.
  • Mais surtout, ce n’est pas parce que nous avons des obligations que nous ne pouvons pas réaliser nos rêves.

Je vous propose ici un road trip de 13 jours, pour vous permettre de réaliser votre rêve, sans avoir besoin de tout quitter et sans se ruiner.

  • Nous sommes partis en octobre, et je vous conseille vivement cette période. Il y a moins de touristes, les billets sont accessibles, et Death Valley sera vivable (sans mauvais jeu de mot!)

Je ne vous le cache pas, en 13 jours c’est faisable, et vous allez vous éclater comme jamais. Mais il va falloir faire des concessions : à vous de choisir les vôtres.

  • Le point positif : beaucoup de route en peu de temps, mais les routes sont agréables et on enchaîne les miles sans trop s’en rendre compte (le road trip par excellence).
  • C’est l’un de mes voyages préférés, que je revis un peu, en vous donnant quelques conseils pour le faire à votre tour.
  • Bien sûr, le timing et les lieux que je conseille sont modifiables suivant vos envies, vous êtes libres ahah.
  • Sachez que nous avons beaucoup pique-niqué durant ce road trip. Ce n’était pas notre priorité, un resto et un fast food par ici où par là, mais c’est tout.

Voici la boucle que je vous propose : San Francisco > Yosemite > Mono Lake > Death Valley > Joshua tree > Los Angeles > Santa Barbara > Big Sur > Moro bay > Monterey > Santa Cruz > San Francisco.

Road trip dans l' Ouest Américain
1er et 2ème jour

L’Arrivée à San Francisco. Je vous conseille de prendre un Uber pour rejoindre la ville (le prix d’un taxi augmente rapidement, et ils ne sont pas forcément plus confortables ou plus sympas).

Louez une petite chambre à San Francisco (suivant mon experience, je peux vous conseiller “Casa Loma”, pas trop chère, bien placé, propre).

Prenez le temps d’atterrir, de vous poser, de découvrir cette ville magnifique pendant 2 jours.

Au programme : petite balade vers Fisherman’s Wharf (« Quai des Pêcheurs »), le lieu le plus touristique de San Francisco. Vous pourrez déguster du crabe aux stands, faire un peu de shopping ou juste vous balader sur les quais, voir l’océan, faire un coucou aux otaries, et même visiter la prison d’Alcatraz (ou simplement préférer l’apercevoir de loin).

À San Francisco, il serait bien entendu dommage de ne pas aller voir le Golden Gate Bridge. Et si vous vous baladez un peu autour, avec un peu de chance, vous aurez déjà l’occasion d’apercevoir des dauphins… sympa le premier jour n’est-ce pas ? Ça promet !

Faites également un tour à Chinatown qui est l’un des plus importants quartiers chinois, en dehors de l’Asie (faut pas pousser !). Puis la Lombard street qui n’est pas la plus raide mais la plus connue de la ville et puis tout simplement baladez vous dans les quartiers sympas de SF, afin de découvrir les rues ardues qui donnent ce charme si particulier à la ville.

Comme quartiers sympas, je peux vous proposer, Noe Valley et le quartier de la Marina qui sont très pittoresques et agréables ! Un autre quartier à voir est celui de Haight Ashbury, celui de la contre-culture à San Francisco : disquaires, librairies etc… dans un style vintage.

Road trip dans l' Ouest Américain
3ème jour

Le matin, on ne perd pas de temps, levé tôt, petit dej, et direction la voiture de location réservée en avance. Je peux vous diriger chez “Sixt”. Attention à la petite surprise (propre aux États-Unis et non à la compagnie) du prix annoncé sur internet, qui est SANS assurance, ne faites pas comme nous, à prévoir !!!

Courage pour sortir de la ville en voiture, après une bonne demi-heure, vous verrez déjà le paysage changer et le road trip peut commencer.

Direction le parc national de Yosemite pour la première journée.

Nous décidons de nous diriger au point d’entrée du parc national, Fish Camp, après 3h30 de route. Ici, on vous donnera une carte, ce qui est bien pratique pour se retrouver et décider quelle randonnée vous voulez faire ou ce que vous voulez y voir. À ne pas louper : El Capitan, LA montagne par définition, très impressionnante. Puis, vous aurez le choix entre des petites balades ou randos, avec la possibilité de voir des chutes d’eau.

Les jours étant comptés, nous avons dû tirer un trait sur le parc national de Séquoia, c’est pourquoi, je vous conseille pour compenser de choisir la randonnée à Yosemite dans les Séquoias (vous la verrez sur la carte). Vous pourrez vous y rendre en voiture au départ, et un mini bus vous y déposera.

Vous pourrez alors admirer ces grands arbres qui grattent le ciel.

Le soir, direction un motel réservé à l’avance, comme dans les films. Oui oui toujours, on vit notre rêve !

Road trip dans l' Ouest Américain
4ème jour

Le matin, prenez le temps de vous balader et de pique-niquer à midi avant de reprendre la route. Attention, aux ours et aux pumas, sans blague !

Puis direction le lac Mono en début d’après midi.

Le lac Tahoe nous a fait de l’œil longtemps, mais on a décidé de ne pas faire le détour : quand je vous parlais de concessions … (2h de route pour s’y rendre, si vous avez une journée en plus, c’est peut-être ici qu’il faut la programmer).

Nous sommes arrivés en soirée dans les environs, et la température avait complètement dégringolée !

Road trip dans l' Ouest Américain
5ème jour

Les paysages changent complètement à cet endroit et il gelait le matin ! Alors n’oubliez pas les petites doudounes ! Direction lac Mono, avec une vue imprenable en hauteur puis en se rapprochant on peut se promener autour du lac, magnifique.

Dans la foulée, direction Death Valley ! Je vous conseille personnellement de réserver une tente à Panamint Spring, (vous pouvez louer des sacs de couchage si vous n’avez pas les vôtres), sinon, il y a des petits bungalows, un peu plus chères. Il y a une station essence et un petit restaurant/bar.

On peut y faire des petits feux de camps, le soir c’est si calme, il n’y a pas de lumière artificielle, ce qui fait que l’on peut y admirer la voie lactée…

On se couche tôt également et ainsi on se réveille très tôt au lever du soleil. Une sensation exceptionnelle à Death Valley à 6h du matin.

Road trip dans l' Ouest Américain
6ème jour

2 nuits ici ne sont pas de trop pour passer une journée entière a Death Valley et au moins une soirée, voir les étoiles, sans se sentir pressé. Les paysages sont exceptionnels et vous ne regretterez pas de n’avoir qu’a rejoindre votre tente après une journée à crapahuter.

Vous pouvez choisir ce que vous voulez voir avec la carte du parc national que l’on vous donne à l’entrée.
Le célèbre “Badwater” (c’est à ce moment qu’on est content d’être là en octobre et où il y fait déjà presque 30 degrés), Zabriski point, Artist’s drive, les dunes de sable etc…

Promenez-vous en voiture à votre grès !

Je conseille fortement “Dante’s View” pour le couché de soleil, c’est un point de vue panoramique qui surplombe la vallée de la Mort (n’oubliez pas les doudounes again). Puis retour à la tente, pour une bonne nuit avant un bon trajet en voiture.

Road trip dans l' Ouest Américain
7ème jour

Au petit matin, (oui à Death Valley, on se couche tôt et on se lève tôt) direction Joshua Tree (4h de route).

Une “erreur” qu’on a faite a été de ne pas prévoir une nuit à Joshua Tree. On pensait que l’après-midi suffirait et on avait décidé qu’à la nuit tombée, on continuerait direction Los Angeles.

  • La nuit tombe plus tôt, ce qui raccourci le temps sur place.
  • Le parc est magnifique, on n’a pas tellement eu l’occasion de visiter comme on l’aurait voulu, c’est notre petit regret.
  • Un peu hardcore la journée ! (4h entre Death Valley et Joshua Tree, puis 3h deJoshua Tree et Los Angeles).

Je vous conseille vivement de prévoir une nuit ici pour prendre le temps. Quitte à faire moins à Los Angeles le lendemain matin.

Road trip dans l' Ouest Américain
8ème jour

Donc comme convenu, la nuit venue, direction Los Angeles, ou si vous écoutez mes conseils, au petit matin. Après environ 3h de route en fonction du trafic, vous êtes près pour une journée à L.A, yeah!

Mais attention, Los Angeles peut être riche, énergique, mais aussi très inégalitaire, et on y voit la misère.

C’est une ville immense, il n’y a pas de véritable centre et très peu de transport en commun (d’où la pollution qui y est très présente). On nous avait prévenu de ne pas perdre trop de temps ici, d’autant plus quand on en a peu. Vous pourrez voir, mais sans vous y attarder et c’est parfait.

Flânez sur la Walk of Fame, (attention aux arnaques : le parking à 20$ pour se garer, c’est non ! Il y a de places sur le trottoir dans le coin …)

Baladez vous un peu, observez le panneau Hollywood sur la montagne (si la pollution le permet), je vous conseille de passer l’après-midi près de l’océan à Venice Beach (en faisant un petit détour en voiture par le quartier Beverly Hills, vous aurez peut être l’occasion de croiser une célébrité !), de marcher jusqu’à la jetée de Santa Monica, de manger dans le coin, d’apprécier l’ambiance unique du coin, de vous balader un peu entre les maisons, de voir le coucher de soleil et de reprendre la route en fin de soirée.

Direction Santa Barbara, et nuit dans les environs après 2 petite heures de route.

Road trip dans l' Ouest Américain
9ème et 10ème jour

Visitez Santa Barbara à votre convenance, les petites rues, les maisons magnifiques, l’océan, prenez le soleil, baladez vous sur la jetée et c’est reparti direction Moro bay à deux petites heures de route.

Nous avions choisi Moro bay car on pouvait y voir des baleines. Malheureusement nous n’en avons pas vu ici, MAIS je conseille quand même. Le rocher de Moro est à voir, On peut y apercevoir des dauphins, des loutres s’amusent à se prendre des vagues en pleine face, et des oiseaux de toutes sortes viennent pêcher dans le coin. On y voit aussi de nombreux surfer. On y passe un excellent moment.

Road trip dans l' Ouest Américain
11ème jour

Longez toute la route du Big Sur et prenez votre temps. Je vous assure que le temps en voiture n’est pas un problème dans ce road trip. Les paysages sont si époustouflants que vous ne verrez pas le temps passer.

Vous ferez même de nombreuses pauses pour que ça dure plus longtemps… on y observe une rare colonie d’éléphants de mer à Piedra Blancas.

Plus loin, quand vous prendrez de la hauteur et si vous avez de la chance, vous pourrez observer des baleines. Ouvrez grands les yeux, car si elles sont loin, vous ne verrez que leur souffle. (si vous le pouvez, prenez des jumelles pendant ce voyage, elles ne seront pas de trop).

Vous atterrirez à la baie de Monterey, là où nous avons décidé de passer la soirée et la nuit. Ici aussi on peut y apercevoir des baleines suivant la saison.

Road trip dans l' Ouest Américain
12ème jour

En direction de Santa Cruz, vous aurez l’occasion de faire encore quelques arrêts sur des spots incroyables. Mais il faudra se rendre à l’évidence, vous vous rapprochez petit à petit de San Francisco.

Santa Cruz est une ville sympa mais pas la ville à visiter. Ça vous permettra de profiter encore un peu de l’océan, de voir encore des otaries et de manger un dernier fish and ships.

En arrivant à San Francisco vous aurez encore 1 journée sur place, ce qui permet d’avoir le temps pour rendre la voiture, de se garder une journée en cas de pépin pendant le road trip, ou de faire encore un dernier tour dans la ville avant le retour à la réalité.

Personnellement, notre avion étant à 4h du matin, nous avons traîné tard le soir et avons filé directement à l’aéroport.

Le plus difficile pour écrire cet article a été de choisir les photos, elles sont toutes plus belles que les unes que les autres… alors foncez !!!

Croyez en vos rêves, même s’ils doivent être réorganisés !

Donnez votre avis