Que faire quand son voyage ne se passe pas comme prévu ?

"Mais qui se cache donc derrière The Travel Kit ?

 The Travel Kit est un blog tenu par Monique, une jeune étudiante de 22 ans. Ayant attrapé le virus du voyage lors d’un voyage en Turquie pour mes 16 ans, j’ai crée ce blog en août 2019 principalement pour partager des conseils pratiques pour vos voyages. Sur The Travel Kit, vous ne retrouverez pas de conseils basiques  que vous pourrez retrouver facilement sur Google, mais des tests complets et des astuces testées par mes soins !”

Que faire quand son voyage ne se passe pas comme prévu ?

“Chapeau : Quand j’ai commencé à voyager, j’ai commis toutes les erreurs possibles et inimaginables. Avec TheTravelKit, mon but est de vous donner tous les bons plans et les astuces pour vous éviter de faire les erreurs que j’ai faites et vous permettre de profiter à fond de votre voyage !”

Contrairement à ce que vous pouvez penser quand vous parcourez vos comptes Instagram de voyage préférés, voyager, ce n’est pas seulement faire de belles rencontres et visiter des endroits idylliques, mais c’est aussi beaucoup d’imprévus, de galères et d’angoisses.

Que faire quand son voyage ne se passe pas comme prévu ? Comment passer un bon séjour quand on enchaîne les galères ? Retrouvez mon expérience et mes conseils dans cet article !

Chapitre 1 : Le lapin

En avril dernier, je tombe sur une publicité pour des vols XL Airways Paris-Miami à 300€, en août. J’ai d’abord cru à une hallucination, avant de consulter le site. Après quelques recherches sur l’offre et sur la compagnie aérienne,  je m’imagine déjà siroter des mojitos sur les plages de Miami Beach. Ni une, ni deux, j’envoie un message à une amie pour lui demander si elle est intéressée. Elle est partante : parfait ! J’achète mes billets dans la foulée. Mon amie m’explique qu’elle achètera ses billets après, ce qui ne me pose pas de problème pour le moment. Au fur et à mesure que la date du voyage approche, je commence à me poser des questions : elle n’a pas l’air de se presser pour acheter ses billets… Sentant déjà la douille arriver, je réserve mon auberge de jeunesse au cas-où. Comme je m’y attendais, elle m’annonce 10 jours avant le départ qu’elle ne pourra pas venir.  J’essaie de bien prendre la nouvelle et de voir le verre à moitié plein. C’est ma première fois aux États-Unis et je suis déterminée à ne rien laisser gâcher ma découverte du pays de l’Oncle Sam !

“J’ai quand même pu profiter quelques heures des plages de Miami Beach…”
“J’ai quand même pu profiter quelques heures des plages de Miami Beach…”

Chapitre 2 : L’ouragan

Le lendemain, les choses sérieuses commencent.  J’ai hâte de me balader dans Little Havana et de me prélasser sur la plage… Mais décidément, ce voyage refuse de se dérouler comme prévu.   En prenant mon petit-déjeuner dans la cuisine de mon auberge, j’apprends  que l’ouragan Dorian, un ouragan de catégorie 4, se dirige vers Miami.  Je savais que la saison des ouragans prenait place en août/septembre, mais assez naïvement, je  me disais que j’allais avoir de la chance… Manifestement, l’univers en avait décidé autrement ! Je me renseigne, on me dit que je dois acheter une radio, des vivres, de l’eau… Petit à petit, je commence à paniquer.  Je rencontre des touristes françaises qui sont déjà en train d’acheter leurs billets pour rentrer en France le soir-même, ce qui ne fait qu’accélérer ma descente dans l’angoisse.  Je me vois déjà dans barricadée dans un abri avec des inconnu, en me nourrissant de conserves, sans contact avec le monde extérieur.

Je m’active pour trouver une solution. Rentrer en France ? S’éloigner de la côte ? Rester ? Je suis perdue… Finalement, j’arrive à un bon compromis : je décide d’aller à New York pour échapper à l’ouragan et essayer de profiter tant bien que mal de mes vacances. Dès lors, c’est le branle-bas de combat pour trouver des billets pour New York et changer mon billet de retour pour Paris. Après une journée de galère et 500 euros en moins sur mon compte bancaire, je réserve des billets de dernière minute pour partir le lendemain.

Enfin, je peux souffler un peu ! J’essaie de profiter du peu de temps qui me reste pour visiter un peu la ville…

Chapitre 3 : L'hôtel

Après seulement deux jours à Miami, il est temps pour moi de m’envoler vers de nouveaux horizons. Pendant tout le trajet, je consulte frénétiquement mon téléphone pour suivre la trajectoire de mon ami Dorian. À ce stade-là, j’étais dans un état de paranoïa complet et j’imaginais déjà l’ouragan arriver et s’abattre sur l’avion avant le départ… Heureusement, il semble que j’avais déjà atteint mon quota de poisse pour la semaine : après 3 heures de vol sans encombre, j’arrive à l’aéroport de Newark. Alléluia ! Heureuse d’avoir échappé au pire, je remercie Allah, Jésus et Krishna et je commence à faire mon itinéraire pour ma semaine à New York.

Ma joie est de courte durée : j’avais réussi à trouver une nouvelle auberge de jeunesse pour la semaine suivante, mais on était Samedi et je n’avais pas de logement pour le week-end.

Je me suis vite rendue compte que trouver un hébergement abordable à New York, à la dernière minute en plein milieu du mois d’août tenait du miracle. Je dois avouer qu’après avoir acheté 2 nouveaux billets d’avion, la perspective de payer des nuits d’hôtel à 200 euros la nuit ne m’enchantait pas vraiment…

Quelques recherches Google plus tard, je décide de tester l’application Couchsurfing, une application où vous pouvez trouver des locaux pour vous héberger gratuitement pour quelques nuits. La version gratuite de l’application vous donne droit à 10 demandes gratuites par mois. Je n’avais jamais utilisé l’application avant, et j’avais quelques réserves : que faire si je tombe sur un tueur en série ? si l’appartement est infesté de punaises de lit ?
Pour assurer ma sécurité, j’ai choisi d’envoyer uniquement des demandes à des femmes qui avaient au moins plus de 10 avis positifs. En 5 minutes, j’ai trouvé une hôte qui voulait bien m’accueillir.

Finalement, je suis contente d’avoir pris ce risque : pendant tout mon séjour, elle a tout fait pour me mettre à l’aise, m’a donné des recommandations de visite… Petit bonus non négligeable, son appartement était juste sublime et situé au centre de Brooklyn. J’ai passé une excellente semaine à New York, et je ne regrette pas d’avoir quitté Miami.

“Central Park, l’un de mes coups de coeur de New York”
“Central Park, l’un de mes coups de coeur de New York”

Vous voulez savoir le comble de l’histoire ?

Finalement, l’ouragan a dévié de sa trajectoire et il n’a pas même pas touché la Floride…

Vous vous demandez pourquoi je vous raconte cette histoire ? Déjà, je trouve qu’elle est assez drôle. Ensuite, elle m’a appris plusieurs leçons sur moi-même et sur ma philosophie du voyage, que je souhaite partager avec vous :

  • Être flexible et savoir gérer les imprévus : Même s’il est important de se renseigner et d’avoir une idée des activités que vous voulez faire pendant votre voyage, gardez en tête que tout ne se passera probablement pas comme vous l’avez prévu.
  • Avoir des économies pour son voyage : Je sais que certains voyageurs n’ont pas de problème à partir à l’aventure avec seulement 2 euros dans leur compte en banque, leur sac-à-dos et des étoiles dans les yeux, mais personnellement, je me sens beaucoup plus à l’aise en sachant que j’ai un fond de secours pour parer aux imprévus.
  • Ne pas hésiter à sortir de sa zone de confort : Si vous m’aviez demandé avant ce voyage ce que je pensais du couchsurfing, je vous aurais sûrement dit : “Dormir chez des inconnus ? Dans un pays étranger ? Non mais ça va pas ?” Et pourtant, c’est l’une des meilleures expériences que j’ai eu en voyage ! En 2 jours, mon hôte m’a donné des recommandations sur la grosse pomme que je n’aurais jamais apprises dans le guide du Routard.
  • Prendre un forfait Internet : D’habitude, quand j’allais en voyage, je ne prenais pas de forfait et je me contentais du Wifi pour mes voyages. Cette fois-ci, j’ai pris un forfait pour avoir Internet et passer des appels via Skype, ce qui m’a bien aidé quand j’ai du passer 1 heure au téléphone avec XL Airways pour changer mon billet. Si vous voulez avoir plus d’informations sur les meilleures options pour avoir Internet aux États-Unis, rendez-vous ici.

Et vous, vous avez eu des voyages qui ne sont pas passés comme prévu ? Racontez-nous vos histoires en commentaire 🙂