Phu Quoc 7 décembre dernier jour

Conclusion

Phu Quoc

Carnet de voyage au Vietnam du nord au sud

Nous étions venu chercher une île paradisiaque, entre plages et montagnes, loin des afflux touristiques. La réalité est différente puisque aucun endroit ne reste longtemps secret de nos jours.

Depuis quelque temps, à l’image de Nha Trang ou de Danang, la carte postale de l’île se racornie et se tache. Il n’aura pas fallu plus d’une dizaine d’années pour que « l’île de la perle d’émeraude » comme la surnomment les Vietnamiens soit victime de son succès et que le paradis insulaire devienne un cauchemar écologique. L’île de Phu Quoc bien qu’au trois quarts déclarée parc national est devenu un terrain fertile pour toutes les spéculations immobilières et pour toutes sortes de projets hôteliers. 

Je pense que nous avons pu profiter des magnifiques paysages encore épargnés. Nous nous sommes régalés.

Petit coin de paradis, jadis secret jalousement gardé par quelques routards, Phu Quoc est devenue une destination-phare du tourisme vietnamien et offre un vaste choix d’hébergements, des hôtels cinq étoiles aux bungalows au charme rustique. L’île se développe rapidement, aussi si vous n’êtes pas fanatique du tourisme de masse, faites vite votre valise et allez la découvrir avant qu’il ne soit trop tard.

Transfert  à l’aéroport pour notre vol de retour vers la France. Vol régulier à destination d’Ho Chi Minh et correspondance vers Paris.

Ile de Phu Quoc le routard

Pour ne rien rater !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER.

2 réflexions sur “Phu Quoc 7 décembre dernier jour”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page