Mercredi 15 juin 2016 Lisbonne

Lisbonne

Après un bon petit déj avec du pain frais (merci messieurs !) nous voici partis. Passage office du tourisme et achat d’un pass pour 72 h pour les bus touristiques YellowBus (bus, tram, élévador, bateau, la totale). C’est sous un ciel peu clément que nous débutons notre tour « bleu » afin de mieux appréhender la ville. Pas de shopping sur l’Avenida da Liberdade car ce sont leurs « Champs-Élysées » et donc les prix vont avec. En revanche on peut se laisser enivrer par le parfum des jacarandas, ces arbres exubérants dont les fleurs varient entre le bleu et le mauve au gré de la lumière, bordent les avenues ainsi que le Parque Eduardo VII et pour les Lisboètes, sa floraison signifie l’arrivée de l’été.

Nous décidons de descendre du bus à Cais de Sodre. On pensait prendre l’elevador da Bica afin d’arriver plus vite et moins difficilement au Miradouro de Santa Catarina mais il est en réparation …….et donc on grimpe la Calçada da Bica (en fait on crapahute le long des rails). Il faut savoir que Lisbonne est surnommée la ville des 7 collines et donc ça monte et descend sans arrêt. Nous sommes récompensés par la superbe vue sur Lisbonne. Petite halte à la Igreja Santa Catarina et on redescend vers Cais de Sodre pour déjeuner.
On se pose au Mercado da Ribeira. Trop bien, chacun choisi son plat et sa boisson, un vrai régal.
On repart bien repu et on prend le tour « violet » afin de partir vers le Parque das Naçoes, lieu aménagé sur le site de l’Expo Universelle de 98. Sur le retour on s’arrête sur la Praça Marques de Pombal histoire de marcher un peu, de descendre l’Avenida da Liberdade, de se poser boire un café et on repart au hasard des rues, on fait un petit crochet pour prendre l’Elevador da Lavra (le plus vieux funiculaire de la ville) et comme prévu on arrive en fin d’après midi vers Largo de Sao Domingos. Direction A Ginjinha, bistrot typique où on boit un petit verre de liqueur de cerises, enfin juste un comptoir où on prend son verre en plastique et on boit dehors debout au milieu des habitués et autres touristes ; bof bof.
Le soir, Euro 2016 oblige, les hommes décident de regarder le match France-Albanie dans la Fan Zone de la Praça da Comércio, histoire d’être au cœur de l’ambiance. On reste avec eux le temps d’une Marseillaise, de quelques passes et on file vers un petit resto en bordure de la place. Ils nous rejoignent à la mi-temps, pour dîner et nous finissons la soirée sur les buts de la France.

Donnez votre avis

Translate »