Chemin du Roy mardi 28 juillet

Carnet de voyage route 66

Départ pour Montréal

Météo du jour Nuageux.

Nous laissons derrière nous cette belle ville de Québec, prochaine étape Montréal.

Donc nous empruntons le Chemin du Roy pour relier Montréal. De plus très peu de temps après notre départ, le soleil nous accompagne pour cette journée.

Chemin du Roy

L’idée d’un chemin conduisant de Québec à Montréal a vu le jour en 1706 et ce n’est qu’en 1731 qu’on peut franchir le trajet en quatre jours, puis en deux à bride abattue. Il fait 280 kilomètres et traverse une trentaine de seigneuries, chaque propriétaire devant mettre la main à la pelle et à la hache pour fournir les matériaux et participer aux travaux. Depuis cette époque, le chemin du Roy a changé maintes fois de tracé, surtout à cause des montées du fleuve, et quelques détours lui ont permis d’enjamber les rivières tumultueuses comme la Jacques-Cartier. Il en reste quelques tracés d’origine, une foule de trésors historiques, des quais spectaculaires ou enchanteurs.

Tantôt ville, tantôt campagne, le Chemin du Roy propose une balade plus que divertissante et suggère des arrêts incontournables.  Sur son parcours – route verte sur sa presque totalité – des habitations d’époque attirent le regard.

Nous sommes enfin arrivés à Montréal après une halte dans dans la jolie ville de Deschambaud où nous avions une vue imprenable sur le Saint Laurent et une pause dans une cabane à sucre vers Trois Rivières pour se sucrer le bec.

Comme nous n’avions pas suffisamment marché, les hommes ont eu la bonne idée de nous emmener dîner à l’autre bout de la ville ( par rapport à notre hôtel ). Résultat à force de chercher un resto dans le vieux Montréal nous étions moulues !!! Et nous sommes donc rentrés en taxis.

Guide de voyage Canada Québec Lonely Planet 

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page