Québec arrivée dimanche 26 juillet

En route pour Québec

Pluie et brume

Nous quittons Boston vers 8h00 sous une pluie fine. Nous prenons la route du Canada. Juste après avoir traversé la frontière du Vermont. Nous prenons l’autoroute 91 nord jusqu’à la frontière canadienne. Après il devient canadien 55. Ensuite nous arrivons à la route 20 à l’est du Canada Nous avalons les km sur des routes bordées d’arbres avec de grands lacs.
Halte déjeuner dans un resto typique style ” Amérique profonde;”

Carnet de voyage route 66 

Québec

C’est la pluie et la fraîcheur qui nous accueillent à notre arrivée.

Équipés pour affronter ce vilain temps nous partons néanmoins pour une première découverte de nos cousins de cette belle province.

Ville de Québec : capitale de la Nouvelle France et patrimoine mondial.

C’est ici qu’on trouve le Parlement québécois, car Québec est bel est bien la capitale administrative et politique du Québec et presque la capitale économique puisque la ville est une des plus dynamique du Canada après Calgary, Edmonton et Saskatoon. Avec ses 516 000 habitants et quelques, c’est la 7e plus grande ville du pays, rien de moins.

Découverte par le fameux Jacques Cartier pour le Roi de France, la région de Québec en 1535 était habitée par des tribus indiennes et notamment, autour de l’emplacement de la ville, par les Iroquois. Mais elle aurait été fondée, à l’intersection du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Saint-Charles par Samuel de Champlain (français également), en 1608, à l’endroit appelé Place Royale.

Elle devient très vite la capitale de la « Nouvelle France », bien qu’encore une petite bourgade campagnarde. La ville ne s’est développée que plus tard, au XIXème siècle, grâce à l’immigration. Après les guerres entre la France et la Grande-Bretagne qui se disputaient le territoire, puis la victoire de cette dernière, Québec devient capitale de la Province du Québec en 1863. En 1867, la Confédération canadienne est créée.

Le nom de Québec viendrait de la langue des Algonquins et signifierait « quand la rivière se rétrécit ».

Le haut lieu de la francophonie en Amérique

Plus de 400 ans d’histoire sur le continent américain, ce n’est pas si courant en Amérique, d’où une autorité d’aînée. À Québec, on parle, on chante et on jure en français, ils ont bâti leur identité sur celle langue. C’est la plus ancienne cité francophone d’Amérique du Nord et aujourd’hui, encore 95% de la population parle français et seulement 1,5% parle anglais, ce qui est très faible par rapport à la moyenne du Québec même.

La  Ville de Québec est  la plus européenne et la plus française d’Amérique du Nord (La Nouvelle-Orléans n’étant plus très authentique). Du fait de son histoire, elle s’est toujours sentie représentative de la culture française et l’a toujours défendue farouchement. C’est ainsi qu’elle a su non seulement conserver un patrimoine riche, mais aussi développer une vie culturelle et artistique très personnelle.

Le meilleur moyen de visiter Québec est de la découvrir à pieds. Québec est la seule ville fortifiée d’Amérique du Nord, les remparts sont longs de 4,6 km.

Guide de voyage Quebec Lonely Planet 

Laissez nous un message

Enter your description about the heading title here.

Pour ne rien rater !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER.

1 Commentaire

Rejoignez la discussion et donnez-nous votre avis.

Bob
30 juillet 2009 à 15 h 54 min

Salut les ptits potes, je vois que cela se passe tip top à part un peu de pluie, vous avez pas eu de neige c’est déjà bien. Je vous ai transmis un commentaire il y a 3 jrs mais est il arrivé ? que faut-il mettre dans la case URL? Bon ça passe ou ça casse bisous à tous.

Bob

Publier une réponse