Boston le chemin de liberté samedi 25 juillet

Road trip Australie en camping car

Visite de Boston le chemin de la Liberté

Temps chaud et soleil.

Nous sommes réveillés de bonnes heure ( décalage horaire oblige ). Donc nous partons vers 7h30 direction le centre de Boston et nous visitons la ville en faisant le  » Freedom trail  » (Boston le chemin de la Liberté.)

Un peu d’histoire le long du chemin de la Liberté

Le Chemin commence à Boston Common, traverse la ville de Boston, le « North End », Charlestown, et finit devant le monument de la bataille du Bunker Hill.   

Au départ Le Boston Common, le grand parc public au milieu de la ville. Puis le chemin nous mène au parlement, un très beau bâtiment avec une coupole en or, où siège le gouvernement de l’état de Massachusetts. Par la suite le chemin nous mène à l’église de Park Street, où William Lloyd Garrison a fait son premier discours contre l’esclavage aux Etats-Unis. Ensuite le prochain site est le cimetière de Granary, où beaucoup des premiers patriotes sont enterrées.  On peut y trouver les pierres tombales des hommes qui ont signé la Déclaration d’Indépendance, par exemple John Hancock.

Plus tard nous nous trouvons devant « The Old South Meeting House ». C’est l’endroit où les colons, en colère contre les taxes sur le thé, se sont rassemblés pour préparer la plus célèbre protestation des révolutionnaires, « The Boston Tea Party. » Puis le chemin historique nous guide ensuite à « The Old State House, » l’endroit où la Déclaration de l’Indépendance a été lue devant le public. De plus le chemin passe devant l’endroit où a eu lieu le « Boston Massacre », où les soldats Anglais ont tué cinq colons Américains.  Plus loin nous nous trouvons devant Fanueil Hall, où la plupart des manifestations contre les taxes instituées par les Anglais ont eu lieu.

Charlestown

Enfin le chemin nous mène à Charlestown nous allons voir le plus vieux navire en état de marche du monde.  Le U.S.S. Constitution, qui est amarré au Charlestown Navy Yard. Il était utilisé dans la guerre de 1812 contre les Anglais.  On lui a donné le sobriquet « Old Ironsides » (flancs d’acier) à cause de sa grande résistance aux boulets de canon pendant les batailles.  

Boston le Chemin de la liberté super balade à travers Boston, facile à suivre grâce à son tracé au sol.

Laissez nous un message

et abonnez vous à notre newsletter.

Pour ne rien rater !

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER.

1 Commentaire

Rejoignez la discussion et donnez-nous votre avis.

Naty
28 juillet 2009 à 19 h 52 min

Rêve pas Régis, ça ne passera pas dans les rue de Neuville !

Publier une réponse